le Haut Dolpo



Le voyage

De l’union d’un singe et d’une ogresse naquirent les Tibétains. Issus d’un peuple de pasteurs nomades les Kiang (Ch’iang) — mentionnés dès 200 ans av. J.-C.

Leurs descendants fondèrent dès la fin du Ve siècle, la Dynastie Yarlung, sous la houlette de Yamri Songsten, le « souverain descendu du ciel », puis de Namri Songsten et enfin du protecteur du bouddhisme authentique Songsten Gampo 33e roi, et ses deux épouses, Wencheng la chinoise, et Brikuti la népalaise, l’une et l’autre princesse : les « Tara ».

Si l’isolement des hauts plateaux à permis à cette ancienne culture Bön de perdurer et de conserver ses rites ancestraux, il a également favorisé l’intégration du bouddhisme Mahâyâna et sont maintien loin de toute influence extérieure. C’est donc une culture authentique qui aujourd’hui perdure.

Au nord des Daulaghiri et des Annapurna, protégé de la mousson, le parcours des Hauts Plateaux, au pays du Yéti, des bharals et du léopard des neiges, donne accès à de véritables merveilles, dont «  Shey Gompa »  et la «  Montagne de Cristal » où nous conduiront nos pas


Les points forts

 

  • Un cheminement qui croise celui des grandes caravanes de sel
  • Un itinéraire sans difficulté technique (de la marche), hors du temps et loin de toute structure touristique.
  • Une acclimatation progressive à l’altitude
  • Des étapes quotidiennes de durée raisonnable
  • Pas de portage, sinon son sac de jour
  • Un campement dressé chaque soir, et un « Cook » pour les repas

Programme

Jours 1-2 : Arrivée à Kathmandu, formalités. Jours 3-4 : vols sur l’Ouest, le terrai, Juphal et Dunai, point de départ du trek. Jours 5-6 : Premières journées d’approche en bas Dolpo progression sous les sapins et les mélèzes. Jour 7 : Parc National de Shey et approche du lac Phoksundo. Jours 7-8. Progression au nord du lac Phoksundo, (trace spectaculaire) et approche des 4000 mètres d’altitude. Puis, en direction de l’ouest jusqu’au Camp des Pins. Jour 9 : Approche de l’altitude. Longue montée jusqu’à une crête puis descente sur Lar Tsa. Jour 10 : Passage du Kang La premier col d’altitude 5300 mètres et descente sur Shey Gompa. Jour 11 : Journée stationnaire. Montée jusqu’au monastère de Tsakhang au pied de la Montagne de Cristal et retour au camp. Jours 12-15 : nombreux passage de cols pour atteindre Do. Jours 16-17 : après la descente de la vallée de Tarap, visite de villages et de monastères rencontrés. La vallée remonte au pied du Pang La, 5260 mètres l’un des cols les plus hauts du parcours, très proche du Tibet. Jours 18-20 : Croisière d’altitude, entre 4600 mètres et 5410 mètres au Lungpa La. Jours 21-23 : La descente se poursuit sur le Mustang pour arriver à Jomsom et la première nuit en lodge (douche). Jours 24-25 : Liaisons aériennes sur Kathmandu et journée de sécurité Jours 26-27 : Vol international, arrivée en France (Lyon)

le haut dolpo avec un guide de haute montagne


Encadrement

 

Guide de
Haute Montagne

 

Du 1er juin au 27 juin 2020

Niveau
Altitude


Tarif :

5650 Euros / personne
(hors assurances & aérien)


 

Infos pratiques
Les assurances

Galerie photos